Penser Librement
Bonjour,

bienvenue sur le forum Penser Librement !!

La liberté d'expression est fondamentale, défendons la !!

N 'hésitez pas à vous inscrire !!!

l 'Equipe du forum !!!
Penser Librement

Gardons Notre Liberté
 
AccueilAccueil  Évènements  Alerte InfoAlerte Info  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Infos Utiles  ConnexionConnexion  
Venez aimer La Page Infos Utiles, la page qui vous donne des vrais infos :



Derniers sujets
acte 9 : mobilisation en hausse : 84 000 manifestants
Sam 12 Jan 2019 - 22:24 par Céline
Les autorités redoutaient pour ce 9e samedi de …

Commentaires: 0
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      




Conservez et partagez l'adresse de Penser Librement sur votre site de social bookmarking

Partagez | 
 

 L'adjoint parlementaire du soupçonné d'apologie du terrorism

Aller en bas 
AuteurMessage
Céline
administrateur du forum
Céline

Date d'inscription : 02/01/2014
Féminin Nombre de messages : 182
appartenance politique : tous pourris !!

MessageSujet: L'adjoint parlementaire du soupçonné d'apologie du terrorism   Sam 25 Fév 2017 - 0:55

Soupçonné d'avoir «liké» (apprécié) des pages Facebook faisant la promotion du djihad depuis son compte personnel, Yacine Chaouat affirme dans les colonnes du Parisien n'avoir «jamais été un admirateur de Daech».

Sous le coup d'une enquête pour apologie de terrorisme depuis le 25 janvier, Yacine Chaouat se défend. L'assistant parlementaire du sénateur PS de Paris Roger Madec est soupçonné d'avoir «liké» (apprécié) des pages Facebook faisant la promotion du djihad depuis son compte personnel. L'homme de 38 ans, accompagné par son avocat Antoine Casubolo Ferro, se justifie ce vendredi dans Le Parisien. «Lorsque j'ai appris mardi soir qu'on me reprochait d'avoit «liké» 3 articles qui faisaient l'apologie du terrorisme, les bras m'en sont tombés», assure-t-il dans le quotidien. «Après le choc, mon premier réflexe a été de vérifier si, parmi les 153 pages [Facebook] en apparence anodines, ne se cachaient pas des contenus litigieux.» Résultat: «J'ai recherché dans mon historique. Et je n'ai strictement rien trouvé. Rien.»

Sur son compte Facebook en langue arabe «ouvert il y a deux ans environ», Yacine Chaouat explique que cela «lui permettait de conserver des liens affectifs et spirituels avec [sa] famille en Tunisie.» Très attaché aux valeurs républicaines, il ajoute que sa religion «relève de la sphère privée». «Je n'ai strictement aucune difficulté à concilier ma citoyenneté française et ma foi religieuse», assure-t-il.
Et sur l'État islamique? «Je n'ai jamais été un admirateur de Daech! Au contraire! Ces djihadistes qui sèment la terreur et la mort ne sont pas des musulmans», jure-t-il. Et d'ajouter: «Je n'ai jamais imaginé un seul instant de ma vie basculer vers l'extrémisme». Yacine Chaouat réfute également les accusations d'antisémitisme: «J'ai grandi avec des copains «feujs», ai toujours été attiré par la culture juive et je parle hébreu.»

Farid Benyettou, condamné pour terrorisme, traducteur des pages Facebook

Les pages incriminées, contenant des appels au djihad et des images d'égorgements, ont été fournies par captures d'écran à la justice, par une responsable associative se décrivant comme une «militante du dialogue interreligieux». Les textes ont été traduits par Farid Beyettou, controversé responsable associatif. Il est l'ancien «émir de la filière des Buttes Chaumont», à l'origine de la radicalisation des frères Kouachi et travaille maintenant dans une structure travaillant sur la déradicalisation.

C'est, d'après l'assistant parlementaire, là où le bât blesse: «Tous mes ennuis ont commencé en septembre dernier. À cette époque, la responsable d'une association avec laquelle je ne souhaitais plus travailler, a commencé à surveiller mon compte Facebook. Elle a sollicité la structure de déradicalisation dans laquelle travaille Farid Beyettou. (...) Il considérait que je n'étais pas un bon musulman. Mon seul tord? Accepter la démocratie.»
Yacine Chaouat affiche donc sa «hâte d'être entendu par la justice». L'enquête est maintenant entre les mains de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP). Les enquêteurs cherchent à savoir s'il est bien l'auteur de ces messages, et s'il n'a pas été victime d'une usurpation d'identité.

source

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/02/24/01016-20170224ARTFIG00123-l-assistant-parlementaire-du-ps-soupconne-d-apologie-du-terrorisme-se-defend.php

_________________
Pauvre France !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://penserlibrement.winnerbb.com/login
 
L'adjoint parlementaire du soupçonné d'apologie du terrorism
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jour 2 commission parlementaire
» adjoint du patrimoine 2nde classe
» Examen OPJ - Soupçons de tricherie à l'école de police de Oissel .
» Oral adjoint du patrimoine 1ère classe INTERNE
» Saint-Nazaire - Un gendarme adjoint tué hors service.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Penser Librement :: Politique Française et internationale :: Politique-
Sauter vers: